Livraison gratuite pour toute commande supérieure à 25€ (hors DOM-TOM)
Disponible en pharmacies et parapharmacies
Le panier

3 minutes pour découvrir les tiques

Posté par PARA'KITO ® le
3 minutes pour découvrir les tiques

Les tiques sont des acariens parasites, apparentées aux araignées. Elles se nourrissent du sang des vertébrés, et pour une minorité d’entre elles, de sang humain. La tique du mouton (Ixodes ricunus) est l’espèce la plus courante en Europe bien qu’il existe près de 850 espèces de tiques dans le monde.

Où vivent les tiques ?

La tique affectionne les endroits chauds et humides comme les sous-bois et les herbes hautes des pairies, jardins parcs forestiers ou urbains. Elles sont en recrudescence du printemps à l'automne et principalement actives de 8h à 19h.

Pourquoi piquent-elles ?

La tique passe par trois stades de développement (larve, nymphe et adulte) qui lui demandent chacun un unique repas de sang pour passer à la prochaine phase de sa vie.
Pour accéder au sang, la tique mord la peau des animaux (et plus rarement des humains) qui passent à proximité d’elle. Elle s’accroche tout en secrétant un anesthésiant, si bien que l’on ne remarque généralement pas la piqûre sur le moment. Une fois fixée, la tique se gorge de sang en grossissant pour passer de 1 à 5 mm de longueur à jeun, jusqu’à 30mm une fois rassasiée. En aspirant le sang, elle peut à la fois contracter la maladie d’un animal infecté, mais aussi transmettre un agent infectieux à son hôte.

Pourquoi sont-elles dangereuses ?

Contaminées lors de leurs repas, les tiques peuvent donc transmettre à l’homme divers virus et bactéries responsables de plusieurs maladies, dont notamment la méningo-encéphalite et la Maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme). Ces maladies pouvant entrainer des complications graves, il est important de se protéger des tiques.

Comment s’en protéger ?

La meilleure solution pour se prémunir contre le risque de piqûre, c’est d’éviter les lieux de vie des tiques comme les prairies et les sous-bois. Cependant, les amoureux de randonnées et autres activités dans la nature peuvent se protéger de plusieurs manières complémentaires :

- porter vêtements couvrants les jambes, des chaussettes hautes et des chaussures fermées. Privilégier des couleurs claires pour pouvoir repérer les tiques indésirables.

- se vacciner contre la méningo-encéphalite à tiques

- utiliser des répulsifs topiques sur les zones découvertes du corps : PARA’KITO propose des solutions anti-tiques sous forme de roll-on ou spray 

 

 

Sources :

https://www.centreantipoisons.be/nature/animaux/les-morsures-de-tiques

https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/morsure-tique-maladie-de-lyme-que-faire

https://piqure-de-tique.ch/tiques/

Ancienne article Nouvelle article